Forum des nouvelles

Évaluation: repasser un examen lors d'un échec

 
 
Avatar Anne-Marie Croteau
Évaluation: repasser un examen lors d'un échec
par Anne-Marie Croteau, jeudi 26 mars 2015, 09:23
 

oEst-ce que nous pouvons faire repasser un examen à un élève qui a échoué celui-ci mais que l'on sait qu'il a les compétences pour le réussir? 

Avis d'Isabelle Nizet 

Si l'évaluation est bien instrumentée, si le jugement professionnel a été posé, alors il devrait être très rare que l'on retrouve ce genre de situation.  Plusieurs hypothèses peuvent l'expliquer.

  • 1) Il est probable que dans ce cas, ce soient uniquement les traces observables qui aient pu servir à poser le résultat (correction objective), alors que tout ce qui relève des inférences (interprétation en profondeur des actions cognitives de l'élève), n'a pas été suffisamment prise en compte.

  • 2) Il peut s'agir d'une erreur systématique : le stress, des circonstances particulières ont pu provoquer une « contre-performance » de la part de l'élève. Dans ce cas, j'ignore s'il est possible de considérer que l'élève peut reprendre, mais je pense que le droit de reprise est toujours possible en FGA.

  • 3) J'ignore si l'enseignant peut demander un droit de reprise pour l'élève (à sa place): l'idée est de s'assurer que le résultat traduit un jugement professionnel. On ne peut pas nier que la connaissance que l'on a de l'élève (bien qu'elle ne doive pas intervenir) influence notre jugement. Cette question pose un gros défi et démontre que le fait de placer l'élève dans une situation unique d'évaluation présente des enjeux de validité importants.